« Un site internet est aujourd’hui essentiel pour communiquer et crédibiliser son entreprise« . Cette phrase-là revient souvent, trop souvent à mon goût… Comme si un site était simplement un moyen de communication moderne et digital qu’il convient de mettre en place pour être crédible auprès de la nouvelle génération.

Entendons-nous bien, il est évident qu’un site web est essentiel et que c’est un excellent outil de communication… Mais c’est également un formidable outil d’obtention de leads, de détection d’opportunité et de conversion.

Bien-sûr, comme n’importe quel outil, un site web a besoin, pour donner vie à ces belles promesses, d’optimiser son plein potentiel. C’est justement l’objet de cet article qui vous expliquera les 3 étapes qui feront de votre site web un aspirateur à leads !

Créez un contenu informatif adapté et optimisé

T2Oplus vous propose de prendre en charge la rédaction de vos contenus.

Le contenu est (encore et toujours) roi …

 

Mais alors pourquoi commencer par-là ? Tout simplement parce qu’avant de faire venir des visiteurs et de les convertir en leads, il faut avoir quelque chose à leur proposer. Pour illustrer cela, imaginez-vous investir en masse dans de la publicité et la décoration intérieure d’une boutique dans laquelle vous n’avez rien à vendre… Nous sommes bien d’accord, ça ne sert à rien.

L’élément le plus important d’un site web en général c’est le texte qu’il contient. D’abord parce que c’est ce qui va lui donner du sens et ensuite car c’est principalement là-dessus que Google fondera ses recherches. Voilà donc deux excellentes raisons de soigner tout particulièrement les contenus rédactionnels de votre site.

Une fois ce constat établi, il y a 3 actions à réaliser pour construire une stratégie de contenu adaptée et surtout optimisée.

Respectez une ligne éditoriale

La ligne éditoriale est un repère permanent que vous ne devez jamais perdre de vue. C’est une base solide qui homogénéise l’ensemble des contenus de votre site. Vous devez la définir et vous y tenir. Voici une grille qui liste l’ensemble des éléments à prendre en compte et des questions à se poser pour construire votre ligne éditoriale.

StratégieContenu
Cibles
Quelles sont vos cibles prioritaires ? Clients ? Prospects ?
Structure éditoriale
Quels types de contenus ?
Objectif Stratégique
Quelles sont vos cibles prioritaires ? Clients ? Prospects ?
Tonalité
Quel est le ton du site ? Comment s’adresser aux lecteurs ?
Objectif éditorial
Quelles sont vos cibles prioritaires ? Clients ? Prospects ?
Source d’info
Comment alimente-t-on le site ? Quels sont nos sources ?
Bénéfice entreprise
Quelles sont vos cibles prioritaires ? Clients ? Prospects ?
Périodicité
A quelle fréquence publier ?
Bénéfice lecteur
Quelles sont vos cibles prioritaires ? Clients ? Prospects ?
Équipe éditoriale
Quel investissement ? (temps/humain) Qui fait quoi ? Sous-traitance ?
Positionnement
Quelles sont vos cibles prioritaires ? Clients ? Prospects ?
Mots clés
Quels mots clés développer pour le référencement ?

Mais, au-delà de la ligne éditoriale, vous devez être capable de rédiger du contenu dit « optimisé ». C’est-à-dire un contenu propre, qui respecte les standards du web et les bonnes pratiques SEO.

Optimisez vos contenus

un contenu optimisé obtiendra une bien meilleure visibilité sur Google

un contenu optimisé obtiendra une bien meilleure visibilité sur Google

Je ne rentrerai pas dans le détail des spécificités de la rédaction web. J’ai déjà publié un billet là-dessus l’année dernière et son contenu est à jour.

Pour autant, je vous propose une méthode qui vous permettra d’organiser vos pensées et de ne rien oublier. C’est ce que Jacques Hellart qualifie de chartre éditoriale. En voici les 6 principaux points :

  1. Rédaction
    Consignes d’écriture pour le web, écrire court, simple, précis.
  2. Référencement
    Penser à Google en structurant son contenu (mots-clés, titre, balises Hn, description, etc.)
  3. Médias
    Nommer les médias (photos, vidéos, pdf.), les formater (taille, poids)
  4. Organisation
    Répertorier les outils de mise à jour, les procédures FTP et formulaires de mise en ligne.
  5. Process
    Clarifier les droits et habilitation, les circuits de validation et l’éventuel comité éditorial
  6. Juridique
    Faire attention aux droits d’utilisations, copyright, droit à l’image, etc.

Ces 6 étapes (et notamment les 3 premières) sont importantes à connaitre pour organiser sa stratégie éditoriale et produire du contenu web optimisé.

Faite des liens

Enfin, pour organiser votre site et vos contenus tout en maximisant vos chances d’être bien positionné dans les moteurs de recherche, vous devez créer des liens : Pas n’importe lesquels et pas n’importe comment. Sur le web, on distingue 4 types de liens, chacun à une fonction distincte :

  • Les liens de navigation
    Ils orientent le visiteur. Ce sont les rubriques et sous rubriques du site.
  • Les liens sémantiques
    À l’intérieur d’un texte, ils renvoient vers une information complémentaire ou un développement détaillé du sujet traité.
  • Les liens contextuels
    Situé en parallèle du texte, ils renvoient vers des pages liées, d’autres catégories, des produits complémentaires, etc.
  • Les liens de référence
    À la fin du texte, ils redirigent vers les sources citées dans celui-ci. Ce genre de lien est à utiliser avec précautions dans la mesure où ils font généralement sortir le visiteur du site.

Les liens sont indispensables car ils donnent une dimension interactive au web. L’internaute n’est plus simplement lecteur, il est acteur de sa navigation. C’est également l’occasion de créer de nombreuses pages très spécifiques liées pertinemment entre elles. Un très bon point sur le plan du référencement naturel !

Maintenant que vous avez créé un contenu attrayant pour votre cible et optimisé pour les moteurs de recherches, vous allez pouvoir le promouvoir. C’est la deuxième étape de notre machine à leads.

Attirez des visiteurs en faisant connaitre ses contenus

faites la promotion de votre contenu

faites la promotion de votre contenu

Pour fonctionner un site ne doit pas se contenter de proposer de bons contenus, il doit être visible. Rappelez-vous de notre boutique, et bien là voilà très bien décorée avec de superbes produits, mais située dans une toute petite rue non éclairée… Là encore, ça ne sert à rien…

Voici donc quelques leviers qui serviront de lampadaires !

Travaillez votre référencement naturel

C’est la base et les articles traitant de ce sujet sont très nombreux. Nous en avons d’ailleurs quelques uns sur le blog…

En deux mots simplement, c’est un levier de trafic long terme qui nécessite un travail continu. 5 facteurs régissent le référencement naturel :

  • La stratégie webmarketing
  • Le code source
  • Le contenu (encore lui !!!)
  • La structure
  • La popularité

Optimisez votre site selon ces 5 facteurs et vous obtiendrez d’excellent résultats.

Faites des campagnes Adwords

Reposant sur un système d’enchère et principalement sur le coût par clic,  l’achat de mots clés via la plateforme de publicité en ligne de Google est un très bon moyen d’obtenir un excellent positionnement sur les moteurs de recherche. Attention tout de même, par opposition au référencement naturel, le référencement payant, par l’achat de mots clés, est temporaire. Dès que vous cessez les paiements, vous n’êtes plus positionné…

C’est tout de même un très bon moyen de gagner en visibilité. Je le préconise (selon la typologie client, bien-sûr) notamment en cas de forte saisonnalité : Pour être sûr de profiter de la forte demande en haute saison ou pour drainer le peu de trafic d’une période creuse.

L’impact est important et le coût peu élevé (en comparaison avec d’autres leviers publicitaires) …

Mettez-vous au marketing viral

Nous sommes en 2018, vous devez faire du marketing viral

Nous sommes en 2018, vous devez faire du marketing viral

Connaissez-vous Frigyes Karinthy ? Probablement pas. C’est pourtant l’auteur d’une très intéressante théorie qui dit que « toute personne est reliée à toute autre, au maximum, à six degrés de séparation ». Une théorie qui tend à se vérifier avec l’essor des réseaux sociaux et du marketing viral.

Le marketing viral, vous devez absolument vous y mettre ! Cette approche qui vise à diffuser et amplifier un message pour le propager rapidement (comme un virus) est redoutable quand il s’agit de créer du trafic.

Les réseaux sociaux permettent aujourd’hui de rendre un contenu visible par un nombre illimité de personnes. La vidéo est le format star de cette approche qui vous permettra d’embaucher les meilleurs commerciaux qui soient, les internautes (vous savez vos futurs clients ?!) eux mêmes.

Identifiez, mesurez et analysez vos performances

Évidemment, pour juger de la pertinence et de l’efficacité de vos actions, vous devez en mesurer les effets. Pour cela, vous devez impérativement mettre en place un outil web analytics, le plus simple étant celui de Google. Il vous permettra d’effectuer la mesure d’audience, l’analyse et le reporting de votre site. Vous y retrouverez de précieux éléments d’analyse :

  • Volumétrie globale
  • Nombre de visites
  • Sources du trafic
  • Géolocalisation des visiteurs
  • etc.

Mais comment tirer des conclusions avec autant d’informations ? D’ailleurs l’ensemble des chiffres ne vous intéresseront pas. C’est pour cela que je vous conseille de définir vos indicateurs clés de performance (KPIs) en suivant le chemin d’un entonnoir de prospection.

les indicateurs clés de performances de votre site web

Vous devez mettre en place des KPI’S pertinent

Une fois bien paramétrée dans Google Analytics, cette méthode vous permettra d’étudier les chiffres étape par étape et d’identifier la faille dans le processus (ici seulement 8% des visiteurs remplissent leur panier. Ils sont pourtant 40% à entrer dans la boutique. Il semble donc qu’il y ait un souci à ce niveau).

Avec les différents leviers que nous venons d’énumérer, vous avez de quoi attirer vos visiteurs sur votre site. Vous disposez donc d’une boutique facilement localisable avec une multitude de choses intéressantes à l’intérieur. Reste maintenant à penser son organisation et sa décoration intérieure pour être sûr que vos clients achètent ! En web, on parle de conversion.

Convertissez vos visiteurs en Leads

Quand un internaute arrive sur votre site, ce n’est qu’un simple visiteur. Il vous est alors inconnu et vous n’êtes pas en mesure de savoir s’il a des projets. C’est pour cela que vous devez le convertir en lead (ou en client en cas de site e-commerce) en obtenant de lui une inscription à la newsletter, un mail en échange d’un livre blanc ou encore d’une demande de contact et/ou de rappel. Encore une fois, je vous propose 3 actions pour mettre toutes les chances de votre côté.

transformer vos visiteurs en leads puis en clients

transformer vos visiteurs en leads puis en clients

Mettez votre contenu en valeur

Si on en parle autant (de ce fameux contenu) c’est qu’il doit vraiment être important… Eh bien oui, il l’est ! Rappelez-vous, c’est pour lui que vos visiteurs viennent. Vous devez par conséquent le mettre en avant pour que vos visiteurs puissent y accéder facilement.

De plus, souvenez-vous que, sur le web plus qu’ailleurs, vous n’avez que très peu de temps pour convaincre vos visiteurs. C’est pour cette raison que l’accès aux contenus stratégiques doit couler de source. Évitez donc les pages trop profondes où 3 clics sont nécessaires pour accéder à la page souhaitée.

Mon conseil, pour faciliter l’accès au contenu stratégique, est de faire en sorte qu’il se situe au-dessus de la « ligne de flottaison » (de manière à ce que le visiteur n’ai pas besoin de faire défiler la page pour le trouver). N’obligez pas non plus vos visiteurs à s’inscrire et à créer un compte pour accéder au contenu. Le Point et Ouest France peuvent se le permettre car ils ont une crédibilité qui garantit un contenu de qualité, mais dans la majeure partie des cas vous ne bénéficiez pas encore de cette renommée. Offrez votre contenu sans aucune contrepartie (pour l’instant).

Incitez à l’action

Une fois que vos cibles auront trouvé votre contenu et qu’elles en seront satisfaites, elles seront en position d’être converties. Il s’agit donc pour vous de conclure en les incitant à agir de la bonne manière et au bon moment.

En fonction de vos objectifs, les appels à l’action peuvent varier :

  • Créez un compte
  • Ajoutez au panier
  • Passez la commande
  • Inscrivez vous
  • Demandez un devis
  • Contactez-nous
  • etc.

Créer un appel à l’action est assez simple, la difficulté réside plutôt dans la façon de l’insérer. Pour que cela fonctionne, il faut que cela coule de source, qu’agir soit une évidence pour votre visiteur.

Dans un premier temps, intéressons-nous au positionnement du bouton qui matérialise l’appel à l’action: Dans les pages produits, les pages d’aides, les articles, bref, partout où vos visiteurs rechercheront instinctivement le moyen de « passer à l’étape suivante ».

Vient ensuite le temps de soigner le discours. Ici, l’idée est d’être le plus précis possible et d’éviter les formules trop vagues comme « en savoir plus » ou « plus d’informations ». Un intitulé clair et fonctionnel comme « voir les caractéristiques » ou « essayez notre solution » sera plus efficace car il informe directement l’utilisateur sur ce qu’il va tirer de son clic.

Orientez les internautes via le tunnel de conversion

Les sites qui convertissent le mieux sont conçus pour orienter de façon optimale les internautes vers l’objectif de conversion. En clair, vous devez guider vos visiteurs et les orienter dans leur navigation. Acheter, s’inscrire, vous contacter ? Peu importe l’objectif que vous vous êtes fixé, vous devez concevoir une architecture en entonnoir.

Pour résumer, vous devez imaginer le parcours que suivront vos visiteurs depuis la page d’entrée jusqu’à la page de conversion. Une fois ce parcours défini, vous pourrez le « baliser » en conséquence et ainsi adresser le bon message au bon moment. C’est ce que l’on appelle l’entonnoir de conversion.

Il s’agit simplement d’anticiper la navigation de l’internaute de manière à le mener le plus efficacement possible jusqu’à l’objectif.

L’aspirateur à Lead en 3 étapes clés

Comme nous l’avons exposé tout au long de cet article, un site web est une formidable machine à leads et un outil parfait pour détecter des opportunités. Mais pour cela,  vous devez respecter les 3 étapes suivantes :

  • La création
    Proposer quelque chose qui ai de l’intérêt pour votre cible
  • La promotion
    Le promouvoir et lui donner de la visibilité
  • La conversion
    Transformer vos visiteurs en leads puis en clients.

En suivant ces étapes, et en soignant chacune d’elles, vous verrez que votre site convertira davantage et que vous obtiendrez plus de leads, et donc plus de clients potentiels !

Cette approche vous intéresse ? Parlons en ensemble, c’est notre métier 😉 !

Création de sites internet à Nantes Agence T2Oplus

Abonnez-vous aux IZI-NEWS !

 

Faites partie de notre IZI-Base et retrouvez les actus et nouveautés de la galaxie webmarketing !

Bienvenue dans la IZI-Base ! :)

Share This